Twins

Israël, 2017 – Les exigences ultra-orthodoxes de ségrégation des sexes et de pudeur féminine sont croissantes. Le cas de Bnei Brak, dont la démographie est en croissance régulière, est la plus grande concentration de Haredim (littéralement « craignant Dieu ») au Monde, avec Jérusalem. Les femmes ultra-orthodoxes n’ont droit ni à la contraception ni à l’avortement, elles sont encouragées à donner naissance à un maximum d’enfants et ainsi honorer leur devoir de procréation. Dans les rues de Mea Shearim (Jérusalem) et dans la ville de Bnei Brak, j’ai photographié des groupes d’enfants de la même famille, de différents âges, et habillés de façon identique.
Le projet photographique a pris la forme d’une édition axée sur 4 volets: Architecture (le cas de Bnei Brak), les rituels (Mikveh), la fabrique de perruque, et l’espace publique.

La série photographique a gagnée le premier prix du Rotary pour les Arts plastiques 2018. Et sera exposée à la galerie Neuf du 25 Octobre au 16 Novembre 2018, à Nancy.

Publicités
Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close